Louis le Grand
HISTORIQUE
Chronologie/Anecdotes/Anciens élèves/cartes postales du XIX° siècle et leurs vues de maintenant

          Toute l'histoire dans ses moindres détails




    A Paris, dans les courants d'air de la rue Saint-Jacques, depuis plus de 4 siècles, avec ou sans jésuites, une grande maison qu'on appelle Louis Le Grand. Il y souffle un esprit - mais un esprit! - un esprit puissant, un esprit pétillant, comme le désir dans la vie... Ut cuspis sic vita fluit dum stare videtur : le désir, la vie, c'est Achille immobile grand pas. Allez! Tout est dit, Louis Le Grand c'est ainsi.

   C'est une bonne vieille galère ancrée sur la Montagne Sainte-Geneviève. On y célèbre le culte du Soleil. Tout doit rayonner: les Potaches, les Epices, les Khâgnes, et même les Taupes. Entre Collège de France et Sorbonne continue de camper une cohorte de mécréants, plus ou moins tonitruants, plus ou moins masqués... Mais il y eut Molière, Voltaire, Diderot, Baudelaire... Et même le Général Weygand! Que de rôles! Rien que des drôles! Cela trace, jamais.

   D'ailleurs, le lycée fait encore une fois peau neuve. Le chantier bat son plein: une vraie fontaine de jouvence! L'année prochaine, ce sera fini, c'est promis. Mais déjà, l'internat s'est ouvert aux gentes demoiselles... L'éternel féminin nous tire vers le haut, encore, et toujours. C'est comme le désir: désir de vivre, de se dépenser, de créer.

Maître RUDENT   
Professeur de Culture et Sciences Humaines
à Louis Le Grand.

1711 : "Quelle province dans le royaume,quel royaume même dans l'Europe, qui n'admire l'éducation si cultivée que tant de jeunes seigneurs ont reçu à Paris dans le collège de Louis-le-Grand"

1862 : Elie de Beaumont:"Tout ce qui porte un nom, en France, date sa premiere jeunesse de Louis-le-Grand (la réciproque est-elle vraie?)

1780 : "Prytanée francais", le ministre: "le modèle et le type qu'on pourrait proposer à tous les collèges"

1801 : Landry: "Le Prytanée de Paris est le seul qui ait gardé, à travers les orages de la révolution, la tradition de la véritable méthode d'éducation à suivre pour la jeunesse"

1682 : Le Roi Soleil ( Louis XIV) lui accorde son patronage officiel: l'établissement reçoit le nom de Collegium Ludovici Magni, "collège de Louis-le-Grand"

1805 : Napoléon Bonaparte lui donne le nom de "Lycée Impérial"


Louis XIV

 

   Dès la création du Concours Général qui mettait en compétition les élèves des lycées parisiens, Louis-le-Grand se tailla la part du lion. Baudelaire, par exemple se distingua tout particulièrement dans la composition de "vers latins".

   Imaginez le futur Molière faisant ses premières armes dans la célèbre troupe du collège, qui donna souvent des représentations brillantes devant le roi, la reine et la cour; raconter les nombreux démêlés du futur Voltaire avec les bons pères: comme les élèves , en hiver, n'étaient autorisés à se mettre à l'abri pendant les récréations, qu'à partir du moment où l'eau du bénitier était gelée dans la chapelle, Francois Marie Arouet fut puni pour avoir vidé le bénitier afin d'y introduire des glacons qu'il avait ramassés dans la cour...

   On pourrait aussi rappeler la vie orageuse et la mort du jeune et génial Evariste Galois, qui inventa, alors qu'il était élève de Mathématique spéciale, les fondements de la théorie des fonctions algébriques.

   Mais il y eut aussi: Paul Guth, Brasillac, Bardèche, Roger Vailland, Georges Pompidou, Léopold Sedar Senghor, Etiemble, Henri Quéffélec, Robert Merle, Aime Césair, Louis Achille, Pham Duy Khiem et moi!

   Des hommes de lettres comme Paul Bourget, Michel Butor, Charles Baudelaire, Paul Claudel, Cyrano de Bergerac, Léon Daudet, Régis Debray, Denis Diderot, Maurice Druon, Alain Fournier, Théophile Gautier, Jean Guehenno, Ferband Gregh, Charles Perrault, Victor Hugo, Joseph Kessel, Valéry Larbaud, Emile Littré, André Lichtenberger, Robert Merle, Molière, Charles Péguy, Rochefort, Romain Rolland, le Marquis de Sade, Saint Evremond, Jean-Paul Sartre, Voltaire et beaucoup d'autres...

   Parmi les mathématiciens et hommes de science: Becquerel, Jean Bernard, Binet, Biot, Borel, Chasles, Evariste Galois, J. Hadamard, Hermite, Lebesgue, Le Verrier, Louis Leprince-Ringuet, Lichnerowitz, Painlevé, Parmentier, Poincaré.. et beaucoup beaucoup d'autres...

   Parmi les professeurs les plus illustres: Joseph Bédier, Victor Bérard, Brunetière, Brunot, Janin, Littré, Quicherat, Thibaudet...

   Dans le monde artistique: Bonnard, René Clair, Claudel, Degas, Delacroix, Géricault, Méliès...

   Quelques philosophes: Diderot, Voltaire, Sartre, Durkheim, Jean Guitton, Lachelier , Merleau-Ponty...

   Des industriels: Andre Michelin, André Citroen...

   Des politiciens: Deschanel, Millerand, Raymond Poincaré, Pompidou, Alain Poher, Giscard d'Estaing, Cavaignac, Choiseul, Drouin de Lhuys, Herriot, Jean Jaurès, Maunaury, Maupéou, Mendès-France, Turgot, Jacques Chirac, Debré, Messmer, François Ceyrac, Tibéri, Frédéric Dupont Vignancourt, Fabius, Rocard, Pisani, Debray...

   Hommes de la révolution: Robespierre, Saint-Just, Camille Desmoulin...

 


la cour d'honneur (1885)


la cour d'honneur (1999)


la cour Molière (1885)


la cour Molière 1999


un dortoir (1885)


une chambre d'interne(1999)


vue du lycée depuis la rue St Jacques


la même vue en 1999


la cour d'honneur


le petit parloir (1885)


le grand parloir (1885)


le réfectoire (1885)

 

Guide du site du Lycée Louis-le-Grand
Les Cyberlycées à l'Elysée: plus d'infos


Page d'accueil
Découvrir le lycée Louis-le-Grand:
Visite virtuelle-Photos-Accès & plan-Musée-Historique-Autres liens
La vie au lycée:
Associations-Forums-IRC-Profs-Classes-Eleves-Calendrier-Virus-Liens-Autres liens

Contactez nous - Informations sur le site
Copyright ©1995-99 Louis-le-Grand.

Site du lycée Louis-le-Grand


Google
 
Web louis-le-grand.net


Paris furnished apartment